Entretien toit : 5 conseils sur les bons gestes à avoir

Comme les autres parties de votre maison, la toiture nécessite une inspection régulière afin d’identifier les problèmes mineurs pour éviter qu’ils n’empirent jusqu’à requérir des travaux de rénovation coûteux. Aussi, un entretien fréquent s’avère indispensable pour réduire la probabilité de vieillissement précoce.

En effet, les matériaux de couverture se dégradent progressivement puisqu’ils sont continuellement exposés au soleil, à la pluie, à la neige, à la grêle, au vent et aux changements de température. Au bout du compte, ces opérations de maintenance vous permettraient donc de prolonger la vie de votre toit. Pour ce faire, nous mettons à votre disposition ces quelques conseils pratiques.

1. Effectuez une évaluation de votre toiture

De manière générale, les toits sont conçus pour résister à travers le temps. Selon le type de revêtement que vous avez choisi, il se peut que vous n’ayez pas besoin de le changer avant 20 à 30 ans à compter de sa date d’installation.

Toutefois, pour tirer le meilleur parti de leur durée de vie, vous devrez faire une inspection régulière (au moins deux fois par an — à l’automne et au printemps, lorsque le temps a tendance à être plus doux). Vous serez ainsi en mesure de repérer les problèmes éventuels.

Il est également conseillé de procéder à cette évaluation après des événements météorologiques majeurs impliquant des vents violents ou de la grêle. Même les toits neufs doivent être vérifiés après ce genre de situation, car les intempéries peuvent endommager la couverture, quel que soit son âge.

Il convient toutefois de rapprocher les inspections au fur et à mesure que celle-ci vieillit ; surtout pour celles datant de 20 ans et plus. De même, une rénovation complète serait peut-être nécessaire tous les dix ans. Quoi qu’il en soit, l’idéal serait de confier cette tâche à un professionnel puisqu’elle requiert souvent des connaissances techniques et des exigences de sécurité particulières.

Néanmoins, vous pouvez vous mettre à l’affût des premiers signes de détérioration dès aujourd’hui. C’est notamment le cas pour :

  • L’odeur de moisi dans certaines pièces de votre maison ;
  • Les taches d’humidité sur votre plafond ou sur vos revêtements extérieurs ;
  • Les moisissures sur les murs intérieurs.

Dans le grenier, par exemple, cherchez des tâches d’eau qui peuvent indiquer des problèmes au niveau de l’étanchéité. Veillez également à ce que l’isolation ne bloque pas la ventilation de l’avant-toit. Cela favorise effectivement l’humidité et la pourriture au niveau du bois de votre charpente.

2. Entretien toiture pas cher : le démoussage

La mousse se développe dans un environnement humide et ombragé. C’est pourquoi elle se trouve souvent sur le côté nord d’un toit — puisqu’il reçoit le moins de soleil — ou sous des arbres en surplomb qui fournissent de l’ombre. Avec le temps, cette prolifération d’origine végétale peut entraîner la dégradation du revêtement.

Pour éviter cela, vous pouvez physiquement l’enlever à l’aide d’une brosse à long manche si vous faites attention à ne pas en faire trop. Bien qu’un nettoyeur à pression puisse être utilisé, le puissant jet d’eau pourrait endommager les bardeaux d’asphalte. Quelle que soit la méthode employée, il faut cependant travailler vers le bas du toit pour éviter de soulever et de casser les tuiles. (En effet, ce problème n’est pas très fréquent pour les couvertures en zinc.)

Il existe aussi sur le marché plusieurs produits chimiques spécialement conçus pour faire disparaître la mousse. L’eau de javel diluée fonctionne également, mais le ruissellement peut endommager les plantes de votre jardin. Quoi qu’il en soit, veillez à porter des gants en caoutchouc, des vêtements et des lunettes de protection lorsque vous optez pour ce genre de solutions. Une fois que votre toit est propre et exempt de mousse, pensez à investir dans des bandes de zinc pour éviter qu’elles ne reviennent. Vous pouvez également contacter un professionnel pour appliquer un traitement avec un hydrofuge pour prévenir l’apparition d’autres lichens.

3. Nettoyez régulièrement l’ensemble de votre toiture

Le fait de garder votre toiture exempte de tout type de débris d’arbres, de feuilles et de branches non seulement améliore son apparence globale, mais maintient également son intégrité pour faire de votre revêtement de toit un matériau plus durable. La meilleure période de l’année pour ce faire est le printemps. Vous pouvez ainsi avoir un aperçu des dommages potentiels de votre couverture et décider si celle-ci a besoin d’être remplacée. De même, il ne serait pas mauvais de jeter un autre coup d’œil à l’automne pour voir s’il y a quelque chose à réparer avant l’arrivée de l’hiver.

Pour ce faire, nettoyez soigneusement tous les débris avec un balai doux qui ne sera pas trop abrasif. L’autre moyen est d’avoir recours à un souffleur de feuilles, car vous ne toucherez pas vraiment le toit tout en procédant au nettoyage. Vous pouvez aussi utiliser un tuyau d’eau, mais à basse pression. Ce faisant, vous pouvez éliminer toute la saleté sans causer de dommages supplémentaires.

De même, entretenez régulièrement vos gouttières. En effet, il arrive un moment où l’excès de débris commence à piéger l’humidité et à se décomposer progressivement, ce qui peut créer un environnement propice à la croissance de moisissures et de mousse. Pour les garder exemptes de débris, utilisez simplement une petite pelle et brosse à poil doux. Évitez le jet d’eau ici, car cela peut forcer l’eau à s’infiltrer sous les matériaux de toiture et provoquer des dégâts plus sérieux. Procédez à cet entretien de routine au moins deux fois par an ou après une forte intempérie.

4. Rénovation toiture : préférez des produits de qualité

Lorsqu’il s’agit de toiture en tuiles, l’ampleur des travaux est fortement influencée par l’état global de la toiture. Vous pouvez notamment opter pour un simple remaniement pour des problèmes mineurs. Cela implique généralement un remplacement des tuiles abîmées ou manquantes ainsi qu’une remise en place de celles qui ont bougé. Dans certains cas, cependant, une réfection complète peut offrir l’occasion d’améliorer les matériaux de couverture.

Déstockage-Habitat vous propose notamment une large gamme de tuiles de qualité supérieure à des prix imbattables. Il s’agit également d’une excellente opportunité pour revoir l’isolation de votre maison. D’autant plus que les travaux de rénovation énergétique sont éligibles à plusieurs aides financières (comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique et les aides de l’ANAH).

5. Entretien toiture : tenez compte du prix au m2

Le coût d’un entretien de toiture est déterminé par la superficie de votre maison. En moyenne, vous devez compter entre 10 à 15 euros par m² si vous prévoyez de confier le nettoyage de routine à un professionnel. Toutefois, le tarif peut également varier selon l’état général de votre toiture. En effet, si celle-ci présente des mousses ou des lichens, vous devez ajouter entre 5 et 10 euros de plus par m². Il en est de même si vous envisagez d’appliquer un traitement hydrofuge qui vous coûtera également entre 5 et 10 euros par m². Par conséquent, vous devez prévoir jusqu’à environ 30 euros par m² pour effectuer toutes ces opérations. Pour une rénovation totale, par contre, vous devez consacrer un budget plus conséquent (entre 70 et 100 euros par m²).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s