Comment faire des économies de chauffage cet hiver ?

Quand les températures commencent à baisser, cela est souvent synonyme de consommation énergétique plus élevée. En effet, le chauffage représente une grande partie des budgets domestiques pour chaque hiver. C’est pourquoi rechercher des solutions pour limiter les dépenses — tout en maintenant les maisons suffisamment au chaud — s’impose souvent. De plus, cela aide à respecter les engagements de réduction de carbone. Mais si l’ampleur de ce problème peut être considérable, toutes les solutions ne doivent pas nécessairement être complexes et coûteuses. Ci-après quelques conseils pour faire des économies de chauffage cet hiver.

Thermostat chauffage

Les radiateurs économes : opter pour un thermostat

Le système de CVC (Chauffage, Ventilation et Climatisation) est un élément important pour garder votre maison à la température idéale tout au long de l’année. Avoir recours à un thermostat peut s’avérer être le moyen le plus efficace pendant les saisons froides. Cependant, même si votre thermostat est en bon état, les dépenses qu’il génère peuvent facilement grimper si vous ne faites pas attention à son utilisation. Un mauvais contrôle de celui-ci est effectivement l’un des problèmes les plus courants qui entraînent une augmentation des coûts énergétiques.

En outre, étant donné que de nombreux systèmes de thermostat sont vieux et obsolètes, un bon moyen de réduire les factures consiste à les remplacer. Mais bien que les technologies modernes soient plus efficaces en termes d’économie d’énergie, cela ne résout pas le problème de la sur-utilisation. Et pour cause, nous oublions souvent de l’éteindre quand nous sortons de la maison. À d’autres moments, le temps peut tout simplement se montrer imprévisible. La meilleure façon de lutter contre cette variation constante des températures est donc d’utiliser des thermostats d’ambiance qui peuvent être utiles pour maintenir la température ambiante d’une pièce. C’est aussi l’option la plus simple !

Les thermostats programmables constituent également une bonne alternative. Ils vont s’ajuster automatiquement tout au long de la journée. Ils pourraient, par exemple, être réglés pour rester à une température de 19 °C (la norme recommandée pour une pièce à vivre) pendant la journée et de le baisser entre 16 et 17 °C pour les chambres à coucher tous les soirs. Ou encore ils peuvent s’allumer lorsque vous arrivez le soir et s’éteindre automatiquement lorsque vous quittez la maison le matin. Toutefois, si vous souhaitez avoir un contrôle complet, nous vous conseillons d’opter pour les thermostats plus avancés qui peuvent être surveillés et contrôlés à l’aide de votre appareil mobile. Ces dispositifs sophistiqués font également un effort supplémentaire en offrant un filtrage de l’air et un contrôle de l’humidité. En optimisant ainsi l’utilisation de votre thermostat, vous réaliserez jusqu’à 10 % d’économie annuelle sur votre budget de chauffage.

Chaudière murale

Vérifier l’état de votre chaudière pour un chauffage pas cher

La plupart d’entre nous savent qu’un contrôle de la chaudière doit être fait tous les ans. Cependant, très peu de personnes prennent cette recommandation au sérieux. Cet entretien prolonge pourtant la durée de vie du système de chauffage, tout en économisant de l’énergie et en réduisant les risques pour la santé. Cette vérification permettra effectivement de révéler les fuites de monoxyde de carbone qui sont souvent difficiles à détecter, et à l’origine de nombreux maux, tels que les maux de tête, les vertiges, les nausées ou des problèmes plus graves.

De même, ne pas entretenir votre chaudière — à gaz ou électrique — peut entraîner une perte d’efficacité. À vrai dire, même la chaudière la plus économe en énergie peut générer de dépenses conséquentes si elle n’est pas correctement entretenue. Et pour cause, pendant qu’il est inactif en été, cet appareil de chauffage accumule la poussière et la saleté qui peuvent causer de grands ravages sur son mécanisme. Cela peut conduire une diminution de performance qui peut doubler vos factures de chauffage.

Ainsi, pour éviter toute panne pendant l’hiver, nous vous suggérons de procéder à cette maintenance annuelle avant que les températures baissent. En effet, obtenir une mise au point de la chaudière avant cette période aide à identifier et à prévenir les éventuels problèmes pouvant entraîner une hausse de la facture énergétique. Pour épargner encore plus d’argent, pensez aussi à régler votre chaudière ou votre chauffe-eau à la bonne température. 55 à 60 °C suffisent pour assurer un bon confort tout en empêchant votre budget d’exploser.

Travaux d'isolation d'un mur d'une maison

Isolation maison : bien isoler votre maison pour réduire les frais

L’isolation maison est probablement l’un des meilleurs moyens pour économiser de l’argent sur les coûts de chauffage durant l’hiver. En effet, les appareils de chauffage perdent de leur efficacité si les pièces ne sont pas convenablement isolées. Et pour cause, votre maison laisse échapper de la chaleur, ce qui rend tous les systèmes de chauffage presque inutiles. Environ 25 % de la chaleur sont perdus par le toit. Cela peut être facilement réduit en installant 25 cm d’isolant dans votre grenier. De même, environ un tiers de la chaleur dans une maison non isolée s’échappe par les murs. Vous devez alors générer 300 kilowattheures d’énergie thermique par mètre carré si vous voulez garder votre intérieur au chaud. Tous ces facteurs se traduiront vite par une augmentation considérable des coûts.

En attendant la rénovation de votre système d’isolation, vous pouvez changer vos habitudes. En adoptant quelques gestes simples, vous pouvez aisément améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Nous vous conseillons notamment de :

  •  Laisser entrer la lumière du soleil pendant la journée : avant de quitter la maison pour la journée, ouvrez les rideaux et laissez la lumière entrer pour pouvoir profiter de cette source de chaleur naturelle.
  • Garder les rideaux fermés la nuit : une fois que le soleil s’est couché, évitez de laisser la chaleur qui s’est déjà accumulée s’échapper par les fenêtres en fermant les rideaux. Si vous habitez dans une région géographique particulièrement froide, envisagez de vous procurer des rideaux isolants.
  • Colmater les fuites d’air : les portes et les fenêtres laissent souvent entrer l’air froid venu de l’extérieur. Cela peut sembler être un problème minime et sans importance, mais il peut certainement faire une grande différence, en particulier quand les fuites ont lieu dans de nombreux recoins de votre maison. Pour lutter contre cela, vous pouvez investir dans un bourrelet de porte. Pour les espaces sur les côtés et le haut de la porte, ainsi que les espaces entre les fenêtres, utilisez des coupe-froids.
  • Déplacer vos meubles : assurez-vous de ne pas laisser vos meubles devant votre appareil de chauffage. Cela garantira à chaque pièce d’obtenir son potentiel thermique maximal. Prêtez également une attention particulière aux blocages des bouches d’alimentation et de retour d’un système de chauffage à air pulsé. Cela peut causer des problèmes de pression d’air, ce qui perturbe davantage le flux de chaleur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s