C’est l’été ! Top départ des vide-maisons, vide-greniers

L’été pointe le bout de son nez. L’arrivée des beaux jours annonce le début de la saison du vide-grenier. C’est le moment de chiner et de faire de bonnes affaires ou encore de désencombrer la maison et se faire un peu d’argent. Que vous soyez acheteur ou vendeur, voici quelques conseils pour réussir un vide-grenier.

Comment acheter dans un vide-grenier ?

S’informer sur les dates des vide-greniers

Pour connaître les dates des prochains vides greniers, nous vous conseillons d’avoir entre les mains le Calendrier des brocantes et des vide-greniers de votre région. C’est un petit livre qui recense les vide-greniers prévus dans chaque zone géographique. Il existe aussi une version web de ce bouquin. Sinon, pensez à consulter la presse locale.

Chiner au bon moment

Les vendeurs commencent souvent à installer leurs stands de bon matin. Si vous souhaitez avoir la primeur sur certains objets, nous vous conseillons d’y aller tôt. C’est à cette heure-là que vous avez le plus de chance de trouver des articles de qualité à petit prix.

Cela n’empêche que vous pouvez chiner à d’autres moments de la journée. Si vous n’avez pas le temps de vous déplacer, vous pouvez toujours profiter d’un bon plan depuis votre canapé en consultant des sites de déstockage en ligne.

Prévoir un budget

Votre budget dépend du type d’objet que vous souhaitez acheter. Nous vous recommandons donc d’estimer sa valeur en vous renseignant sur internet ou les réseaux sociaux.

Lorsque vous effectuez un achat dans un vide-grenier, pensez à avoir de la monnaie et des petites coupures sur vous. Soit des pièces de 1 euro ou 2 euros, ou encore des billets de 10, 20, 30 euros. C’est pratique pour marchander puisque cela vous permet de sortir l’argent tout en formulant l’offre sans laisser le temps au vendeur de réagir. D’autant plus qu’il n’est pas bien vu de négocier un article à 50 centimes alors que vous sortez un billet de 50 euros.

Savoir négocier

La négociation fait partie du jeu du vide-grenier. Il ne faut donc pas hésiter à proposer un prix plus bas que ce que vous êtes prêt à débourser. En général, les marchands veulent bien baisser leur prix. Mais dans l’idée de faire un bon compromis, ils optent pour une position médiane en coupant la poire en deux entre le prix initial et le prix proposé. Un autre conseil: achetez par lot ou prenez d’autres articles. Désireux de se débarrasser de plusieurs pièces d’un coup, les vendeurs octroient souvent une remise pouvant aller jusqu’à 50 %.

Cependant, pour bien négocier, il faut un minimum de savoir-vivre. Les vendeurs cèdent facilement aux acheteurs polis et sympathiques. Ainsi, pour faire bonne impression, gardez toujours un contact visuel et souriez. Le sourire est une arme redoutable pour instaurer une atmosphère agréable. Rien qu’en souriant, vous élargissez déjà les marges de négociation.

Conseils pour vendre et réussir un vide-grenier

Vous avez besoin de libérer de l’espace dans votre habitation ? Le vide-maison est une solution pertinente pour vous débarrasser des objets encombrants. Voici quelques astuces pour sortir gagnant de ce genre d’évènement.

S’inscrire auprès de l’organisateur

Pour participer à un vide-grenier, la première démarche est de se renseigner auprès de l’organisateur. Il peut s’agir d’une association, de la mairie, d’une collectivité locale, etc. Posez-lui les questions concernant le matériel sur place, le prix au mètre de l’emplacement, les conditions d’annulation, etc. Si les informations fournies concordent avec vos attentes, inscrivez-vous.

Choisir votre emplacement

En principe, il est conseillé aux vendeurs de louer 3 à 5 mètres de stand pour se sentir à l’aise. Cependant, cette superficie risque d’être insuffisante si vous vendez beaucoup de choses. Dans ce cas, vous devez prévoir un espace plus grand. Néanmoins, il ne faut pas non plus payer cher votre stand au risque d’amortir le coût sur les ventes.

Faire le tri

Pour déterminer les articles à vendre, vous devez faire un tri parmi vos affaires. Il s’agit de mettre de côté les objets dont vous n’avez pas besoin. Lorsque vient le moment de participer à un vide-grenier, il ne vous reste qu’à vous assurer que tout est propre et en bon état. Pensez donc à vérifier la qualité et le fonctionnement de l’article avant de l’exposer.

Fixer le prix

Il faut garder en tête que vous ne participez pas à un déstockage pour maximiser les profits, mais pour désencombrer votre maison. Il ne faut également pas oublier que les gens viennent à ce genre d’évènement pour acheter bon marché. Vous ne pouvez donc pas annoncer un tarif proche d’un article neuf. Nous vous conseillons de proposer un prix pas cher pour avoir une chance d’écouler vos articles. Pour avoir une idée de prix, consultez les sites de petites annonces d’occasion. Cela n’empêche que si vous vendez des objets de valeur, vous pouvez espérer gagner une somme convenable.

Installer le stand

Les bonnes affaires se font toujours tôt le matin, car c’est à cette heure que les personnes qui souhaitent vraiment dénicher un article en particulier passent. C’est pourquoi votre stand doit être prêt dès l’ouverture du vide-grenier.

Pour attirer le regard des visiteurs, vous devez mettre en valeur votre espace de vente. Ainsi, agencez votre boutique en soignant la présentation des articles. Faites en sorte que les articles les plus designs sont mis en avant.

Bien s’équiper

Si l’organisateur de brocante ne fournit pas le matériel nécessaire, pensez à vous munir d’une table et d’une chaise pour présenter vos produits et vous installer confortablement. Prévoyez également un parasol pour vous protéger des averses, ainsi que des papiers journaux ou des sacs pour emballer les articles.

Il faut aussi apporter beaucoup de liquide, de préférence 100 euros en petites coupures pour rendre la monnaie. Sans oublier un carnet pour enregistrer vos ventes.À savoir que le vide-grenier fait partie intégrante de la stratégie d’économie circulaire. Son impact écologique est important puisque cette pratique évite de jeter un objet de seconde main. L’impact carbone peut être réduit de 80 %.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s