Comment bien choisir son sèche-serviette avant l’hiver ?

Le sèche-serviette, considéré jadis comme un luxe, est devenu un incontournable pour de nombreux ménages surtout durant la saison hivernale. Cet accessoire est idéal pour le séchage des serviettes — parfait si vous avez une grande famille — et optimise le chauffage de votre salle de bain. Il ajoute également un petit plus à votre intérieur alliant ainsi confort et efficacité. De plus, des conceptions contemporaines et peu encombrantes sont aujourd’hui présentes sur le marché. Elles peuvent contribuer à créer une fonctionnalité attrayante pour la mise en place d’un système de chauffage correspondant à vos besoins.

Pourquoi opter pour un sèche-serviette pour le chauffage de votre salle de bains ?

Vous venez peut-être d’acheter votre propre maison et vous essayez de savoir comment concevoir votre salle de bains idéale. Ou peut-être que vous êtes en train de faire quelques rénovations et vous voulez vous assurer que tout soit parfait. Quelle que soit votre raison, le choix des accessoires joue un rôle très important dans ce processus. À cet égard, nous vous conseillons de considérer le sèche-serviette. En réalité, cet article peut offrir de nombreux avantages, outre le fait d’améliorer le design. De même, les sèche-serviettes sont disponibles dans un large éventail de prix, ce qui les rend accessibles à tous les acheteurs.

Par ailleurs, l’aspect minimaliste des radiateurs sèche-serviettes s’intègre à presque toutes les esthétiques, du shabby chic au boho en passant par le contemporain. Ils peuvent ainsi aider à enrichir les pièces avec une touche d’élégance. Un autre avantage est évidemment la possibilité de sécher les serviettes plus rapidement, car elles sont mises en contact direct avec le corps radiant. De plus, le sèche-serviette utilise moins d’eau qu’un radiateur à plaques classique ou un radiateur en fonte. Il est donc considéré comme un peu plus écologique et plus économique en termes de consommation. Plus encore, il se présente sous différentes apparences, notamment : en échelles, modulables, etc. Cela peut vous permettre de structurer le radiateur en l’adaptant parfaitement à la conception de votre salle de bains.

Les différents types de sèche-serviettes

Même si votre logement est déjà équipé d’un radiateur à eau chaude ou d’un chauffage électrique, vous n’êtes pas limité à utiliser le système existant lors de la sélection de votre nouveau sèche-serviette. En effet, vous avez le choix entre quatre options.

Le sèche-serviette eau chaude

Si vous avez un système de chauffage central, vous pouvez choisir le sèche-serviette eau chaude à inertie. Il est connecté directement à votre chaudière. Cela signifie que votre appareil fonctionnera de la même manière qu’un radiateur conventionnel. Avec cette méthode, qui est d’ailleurs la plus courante, vous devez simplement acheter un sèche-serviette avec un centre de tuyau identique et une taille similaire que le dispositif déjà en place. Cependant, il est important de se rappeler que sa puissance dépend fortement de la surface des éléments de chauffe.

Le sèche-serviette électrique

Les modèles électriques sont notamment un excellent choix pour les appartements ou les immeubles de grande hauteur, où vous pourriez avoir de la difficulté pour obtenir la bonne pression du chauffage central. Ils fonctionnent avec votre réseau électrique existant et peuvent être équipés d’une soufflerie. Ils viennent également préremplis avec un traitement de l’eau pour lutter contre la corrosion et le tartre. De plus, certains d’entre eux sont dotés de commandes thermostatiques. Cela vous permet de régler automatiquement la température suivant vos besoins. Ainsi, le radiateur sèche-serviette électrique contrôle intelligemment sa production de chaleur afin de maintenir la température ambiante souhaitée en effectuant des cycles alternatifs. Ceci contribuera par la suite à la réduction de votre consommation d’énergie. Il offre également des fonctions antigel qui s’activent systématiquement pour prévenir les dommages causés par le gel des tuyaux.

Le sèche-serviette mixte

Le sèche serviette mixte se raccorde à votre chaudière et ne contient donc pas de liquide de remplissage. Ce qui lui permet d’être chauffé par votre système de chauffage central. Néanmoins, cet accessoire comporte également un élément électrique, ce qui vous permet de l’utiliser quand votre chaudière n’est pas active. En d’autres termes, votre sèche-serviette est chauffé à l’eau chaude en hiver et à l’électricité en été.

Le sèche-serviette rayonnant

Le sèche serviette rayonnant fait office de façade à un radiateur électrique et émet une chaleur radiante confortable. Cela vous permet de chauffer votre salle de bain grâce à la diffusion de rayons infrarouges tout en séchant votre serviette. Toutefois, il n’est pas la solution la plus économique. Il serait donc plus judicieux de l’utiliser en tant que complément de votre radiateur.

Les normes à respecter pour installer un sèche-serviette

Lors de l’installation d’un radiateur sèche-serviette, un certain nombre d’aspects importants doivent être pris en compte. Vous devez notamment vous assurer que son emplacement respecte les volumes de protection dans la salle de bain. La norme NF C 15-100 préconise effectivement de laisser suffisamment de distance entre les points d’eau (douche ou baignoire) et les installations électriques. Cela a été mis en place pour prévenir tout risque d’accident. Cette norme concerne également la classe électrique des appareils. Les sèche serviettes de classe 1 doivent notamment être montés en volume 3 (distance supérieure à 60 cm), tandis que ceux de la classe II peuvent être placés en volume 2 (rayon de 60 cm).

De même, le sèche-serviette doit toujours être installé à 20 cm du sol et à 15 cm de l’angle des murs. Cependant, une arrivée électrique doit se situer à proximité afin de l’alimenter. Prenez également le temps d’examiner le mur sur lequel vous souhaitez l’installer. Pour les radiateurs sèche-serviette à eau chaude, pensez à la tuyauterie existante. Si vous remplacez un système de chauffage central, mesurez les dimensions de votre espace et de votre nouvel appareil afin de limiter au maximum les modifications de plomberie. Cela est d’autant plus crucial si les tuyaux sortent du sol plutôt que de longer le mur.

En outre, les radiateurs sèche-serviettes sont généralement fournis avec des kits de montage (vis, chevilles et colliers de fixation). Toutefois, bien que son installation puisse constituer un projet de bricolage intéressant, il serait plus judicieux de faire appel à une personne compétente ou à un professionnel. Le raccordement électrique doit notamment être effectué par un technicien qualifié pour qu’il soit conforme aux réglementations en vigueur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s