Comment bien choisir sa climatisation pour cet été ? Notre guide de sélection.

Un système de climatisation efficace offre non seulement la possibilité de réchauffer votre maison durant les longues journées d’hiver, mais il vous permet également de rafraîchir votre intérieur pour que les températures estivales ne nuisent pas à votre bien-être. Il s’agit effectivement d’un outil incontournable pour profiter d’un confort inestimable tout au long de l’année.

Néanmoins, il n’est pas toujours facile de faire un choix judicieux parmi toutes les offres disponibles sur le marché actuel. En sélectionnant la bonne solution, vous aurez pourtant l’opportunité de réduire considérablement vos factures durant l’été sans toutefois lésiner sur la qualité de la mise en œuvre.

Alors, voici quelques conseils utiles pour vous guider vers la meilleure alternative.

Climatisation pas chère : quelles sont les différentes options disponibles ?

Les systèmes de climatisation et ventilation sont indissociables de tout bâtiment dans l’air du temps. Comme de nombreux appareils, les climatiseurs (aussi appelés pompe à chaleur air/air) se présentent aujourd’hui sous différentes gammes (domestique, commerciale, industrielle, etc.).

En considérant ce point, vous pouvez d’ores et déjà avoir une idée bien précise de la taille, de la capacité et de la robustesse des unités. Cela n’indique cependant pas le fonctionnement global du climatiseur en question. Pour ce faire, il vous faut plutôt vous pencher davantage sur le type de matériel que vous souhaitez acheter.

Pour que les températures estivales ne vous empêchent pas de profiter de votre intérieur, vous avez le choix entre le climatiseur monobloc et le climatiseur split. Idéal comme solution d’appoint, le climatiseur monobloc a pour principal avantage d’avoir un coût d’acquisition relativement faible. Il ne convient toutefois pas aux grandes surfaces (excédant 30 m²), mais peut très bien faire l’affaire si vous avez des petites pièces (type studio). Comme vous pouvez sans doute vous en douter, celui-ci est composé d’une seule unité intérieure — d’où son nom, d’ailleurs.

Pour fonctionner correctement, il doit alors être relié en permanence à une gaine d’évacuation pour rejeter l’air chaud. Un entrebâillement de porte ou de fenêtre peut également suffire. Son principal inconvénient réside cependant dans la nuisance sonore. Ce matériel est effectivement assez bruyant (entre 50 et 70 dB), ce qui n’est pas le cas d’un climatiseur split (20 dB]). Ce dernier est plus compact, mais s’avère généralement plus onéreux lors de l’achat.

On en distingue deux versions : monosplit et multi-split. Le premier est constitué d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. La différence avec le multi-split c’est que ce dernier dispose de plus d’unités intérieures afin de rafraîchir plusieurs pièces à la fois. Plus performants, les climatiseurs splits sont également très silencieux. Pour cause, les composants les plus bruyants sont placés à l’extérieur.

Qu’en est-il de la climatisation réversible ?

Le chauffage et le refroidissement de l’air ambiant étaient auparavant deux tâches bien distinctes. Ce n’est plus avec la climatisation réversible. Cette pompe à chaleur air/air a deux fonctions différentes. En hiver, elle récupère les calories extérieures pour réchauffer votre maison. En été en revanche, elle agit d’une manière inverse — c’est-à-dire qu’avec son condenseur, elle aspire la chaleur et la rejette vers l’extérieur.

Selon vos besoins donc, le climatiseur réversible diffuse un air chaud ou froid. C’est ainsi la meilleure option dans la mesure où elle rallie à la fois performance énergétique, économie d’argent et praticité.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur air/air ?

Les bâtiments modernes sont conçus de manière à être plus performants quant à l’isolation. C’est l’alternative la plus efficace pour réduire autant que possible les perditions de chaleur en hiver et baisser ainsi les coûts de chauffage. En partie à cause de cette efficacité, ces infrastructures ont cependant tendance à surchauffer en été. Le meilleur moyen de remédier à cette situation est d’investir dans une climatisation efficace. Cependant, le choix d’un nouveau système peut être quelquefois déroutant.

Comme tout équipement domestique, il se présente sous différents modèles et avec des caractéristiques bien spécifiques. En règle générale, les climatiseurs fonctionnent néanmoins d’une façon assez similaire. À l’instar des réfrigérateurs, ils utilisent un fluide frigorigène qui permet d’absorber et de transférer la chaleur vers l’extérieur, la retirant ainsi de l’air ambiant. Le réfrigérant récupère l’excès de chaleur par l’intermédiaire d’une unité qui se place à l’extérieur de votre domicile.

C’est l’utilisation de ces calories présentes naturellement dans l’air qui réduira considérablement vos factures, mais surtout votre empreinte carbone. D’autant que différents climatiseurs écologiques, plus performants les uns que les autres sont désormais disponibles sur le marché. Plus respectueux de l’environnement, ils méritent réellement votre considération. En plus d’aider à l’instauration d’une température plus confortable dans votre intérieur, ces modèles peuvent également réduire le volume d’air humide dans la pièce.

Plus le taux d’humidité qu’il est capable d’absorber (exprimé en litres par jour l/j) est haut, mieux sera son efficacité. De même, ils facilitent la purification de l’air en éliminant les particules d’allergènes et de débris du flux d’air. Quoi qu’il en soit, vous devez prêter une attention particulière à plusieurs paramètres avant l’achat afin de profiter à maximum des avantages offerts par votre nouveau système. C’est notamment le cas de la puissance frigorifique qui doit toujours être adaptée aux besoins spécifiques de votre espace (surfaces et besoins). Ce faisant, vous éviterez de dépenser plus d’énergie que nécessaire. Il en est de même pour le niveau sonore — intérieur ou extérieur — qui ne doit pas être « gênant ».

Les aides de l’État pour investir dans un climatiseur mobile ou fixe

L’entretien est essentiel pour tout système de climatisation convenablement opérant. Il doit être effectué à intervalles réguliers pour éviter les risques de mauvais fonctionnement et réduire les risques de surconsommation. Il faut notamment nettoyer régulièrement les filtres à air, le ventilateur ainsi que le système de récupération d’eau. C’est également pour cette raison qu’il est toujours conseillé de confier son installation à un professionnel agréé RGE.

Il vous aidera à installer votre appareil à un endroit stratégique que ce soit pour l’unité intérieure ou extérieure. Cela est d’autant plus important si vous optez pour un climatiseur fixe dans la mesure où votre appareil aura toujours le même emplacement. Si vous voulez avoir la possibilité de déplacer celui-ci à votre convenance, vous pouvez investir dans un modèle mobile. Cette option est accessible à la fois pour les climatiseurs monoblocs et les climatiseurs splits.

Pour vous encourager à choisir une pompe à chaleur air/air, indubitablement plus écologique, l’État promet d’ailleurs différentes aides financières et subventions. Comme il s’agit de travaux d’économies d’énergie, vous pouvez notamment prétendre à La Prime Économies d’Énergie. Initiative du Ministère de la Transition énergétique, cet appui vous permettra de réduire les frais d’installation de votre climatiseur. Cette aide peut être cumulable avec d’autres aides financières comme le CITE, l’Eco-PTZ et la prime rénovation énergétique. Sous certaines conditions (généralement pour les familles à revenus modestes), vous pouvez même bénéficier d’un prêt sans intérêts qui peut aller jusqu’à 10 000 €.

Quoi qu’il en soit, vous serez toujours gagnant sur le long terme. En profitant de cette source d’énergie gratuite, vous serez en mesure de réaliser des économies à hauteur de 3000 € chaque année. De plus, il s’agit d’un réel atout qui vous permettra d’augmenter la valeur de votre logement (de 15 à 25 %).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s