Comment entretenir son radiateur avant l’hiver ?

Pour préserver votre confort durant la saison froide, vous avez désormais plusieurs choix à votre disposition. Cependant, le radiateur de chauffage central constitue jusqu’à maintenant une solution particulièrement intéressante en termes de rendement. En effet, ce système fonctionne en se basant sur le principe du circuit bouclé. La chaudière diffuse la chaleur en chauffant un fluide caloporteur qui sera ensuite distribué vers un ou plusieurs radiateurs.

Ces appareils sont généralement conçus à partir de matériaux possédant une forte conductivité thermique, ce qui assure une large surface d’échange de chaleur. De même, le transfert calorifique se fait par convection et par rayonnement. Vous aurez donc une température homogène et agréable dans chaque pièce. Néanmoins, il faut aussi penser à purger vos radiateurs avant l’hiver afin de garantir un fonctionnement optimal et une efficacité énergétique convenable.

Cet entretien (qui ne concerne pas les radiateurs électriques) est indispensable pour tirer le meilleur profit de votre système de chauffage.

Purgez vos radiateurs pour économiser sur le chauffage cet hiver

Votre système de chauffage, quelle que soit sa source d’énergie (gaz, fioul, bois, pompe à chaleur air/eau), est relié avec les radiateurs par un circuit hydraulique où l’eau chaude est acheminée. Toutefois, il arrive parfois que des bulles d’air se forment dans ces conduits au fil des utilisations. Cette infiltration peut se produire notamment lors des opérations d’entretien de routine et a pour conséquence de réduire la puissance de chauffe de votre appareil. Dans certains cas, cela peut même provoquer de grands dégâts puisque certains tuyaux peuvent commencer à s’oxyder.

Vous pourriez donc avoir des soucis de pannes, de fuites et de dysfonctionnements divers. Résultat : votre chaudière sera sollicitée beaucoup plus fréquemment et les radiateurs ne pourront pas distribuer la chaleur uniformément dans toutes les pièces de votre maison. Vous aurez alors tendance à augmenter votre thermostat. Ce qui provoquera indubitablement une surconsommation. Votre facture risque donc de grimper de façon exponentielle pour un problème que vous pourriez très facilement éviter.

Pour vous assurer que votre système de chauffage présente le meilleur rendement possible, nous vous conseillons ainsi de purger vos radiateurs au moins une fois par an. En effet, ceci vous permettra d’éliminer toutes les bulles d’air situées dans les tuyauteries. Et vous profiterez en même temps d’une température agréable et homogène tout au long de l’hiver.

Préparer son radiateur pour la saison froide : que faire ?

Avant de commencer à purger vos radiateurs, il est important de vous assurer que votre chaudière est éteinte. Si vous la laissez allumée pendant cette opération, vous risquez effectivement d’introduire plus d’air dans le système. Alors, coupez le circulateur s’il le faut. Aussi, vous pourriez éventuellement avoir besoin d’une paire de gants de protection. Puis, suivez ces quelques étapes.

  1. Trouvez le purgeur de votre radiateur. Celui-ci prend la forme d’un petit vis à embout blanc qui se situe généralement à l’extrémité haut de votre appareil (à l’opposé de la vanne thermostatique). Il est facilement reconnaissable et les systèmes les plus récents en sont équipés justement pour simplifier la maintenance. Si votre dispositif n’en possède pas, vous devriez dévisser l’écrou du robinet.
  2. Maintenant, munissez-vous d’une clé de purge (n’importe quelle autre clé adéquate fera aussi l’affaire si vous n’en avez pas sous la main). Pour libérer la pression résiduelle dans la conduite, vous devez tout simplement ouvrir le purgeur à son maximum. Faites-le lentement. Quand vous entendrez un léger sifflement dans le circuit, cela indique que l’opération marche. En effet, ce son est dû au bruit de l’air qui s’échappe de votre radiateur et de l’eau chaude qui le remplace.
  3. Placez un petit verre à la sortie pour récupérer l’eau qui va s’écouler. Lorsque la vanne de purge libère soudainement un flux constant d’eau (et plus en petites gouttes), c’est le signe que votre appareil est débarrassé de l’excès d’air.
  4. Et voilà ! Resserrez le purgeur et répétez l’opération pour tous les autres radiateurs. Nous vous conseillons de vous occuper d’abord de ceux à l’étage, car ils sont plus susceptibles d’avoir le plus d’infiltration. Si votre habitation n’en dispose pas, entamez toujours le processus avec les radiateurs qui sont les plus proches de la chaudière.
  5. Vérifiez qu’aucune fuite n’est détectée avant de passer à un autre.
  6. Puis, réajustez la pression entre 1,5 et 2 bars (dans la zone indiquée en vert sur le manomètre) quand vous avez fini.

D’autres astuces pour prendre soin de son radiateur avant l’hiver

Les radiateurs à eau chaude nécessitent un entretien régulier pour prévenir la surconsommation d’énergie et assurer un fonctionnement optimal de votre système. Cela évitera que ce dernier ne tombe en panne en plein hiver. De plus, en prendre soin garantit la longévité de votre dispositif et réduit le risque de devoir effectuer des réparations majeures ou de remplacement à un moment inopportun. Ainsi, nous vous conseillons de purger votre radiateur à l’automne, avant que les pics de froid ne s’installent. Il s’agit d’une opération relativement simple que presque tout le monde peut faire.

Un autre indice qui peut vous indiquer un problème est la température de votre radiateur. Si celui-ci est notoirement plus froid en bas qu’en haut, cela signifie probablement que l’eau a du mal à circuler dans le conduit hydraulique. Dans certains cas, ceci n’est pas dû à une infiltration d’air, mais plutôt à l’accumulation de boue. Elle prend la place de l’eau chaude qui devrait être là pour chauffer le radiateur. Vous devriez alors procéder à un desembouage plutôt qu’une purge.

Le dépoussiérage

Pensez également à dépoussiérer régulièrement vos appareils avant chaque mise en marche. Pour cause, la poussière empêche une distribution efficace de la chaleur. Ce faisant, le rendement de votre système baisse et la température est disparate dans une même pièce. C’est pour cette raison que le nettoyage est également un entretien qu’il faut faire régulièrement pour optimiser les performances de votre dispositif de chauffage et ainsi réaliser encore plus d’économies d’énergie.

De plus, cette opération vous permettra de conserver une atmosphère saine pour votre famille en prévenant l’accumulation des acariens. Pour ce faire, nous vous conseillons de passer tout simplement un coup de plumeau ou de chiffon doux de haut en bas. Pour atteindre les coins difficiles d’accès, vous pouvez également vous servir d’un sèche-cheveux et d’un tissu légèrement humidifié placé au dos de votre radiateur. Ici, il suffit de souffler et la poussière se collera naturellement sur le linge.

L’emplacement

Bien placer votre radiateur peut certainement être suffisant pour assurer une performance optimale. En effet, le choix de l’emplacement n’est pas anodin. Un positionnement idéal a un impact direct sur votre confort. Ainsi, optez pour un endroit où le froid s’installe très facilement (notamment en bas d’une fenêtre). Cela diminuera les fluctuations de température et maximisera votre confort thermique, sans pour autant gêner les déplacements. Pareillement, évitez de mettre un meuble imposant qui risque de perturber la distribution de la chaleur devant votre radiateur.

Et voilà, vous êtes maintenant prêt pour accueillir l’hiver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s